Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Un rapport d’enquête technique du BEA MER (Bureau Enquête Accident) concernant un incendie à bord d’un navire porte container en date du 15 juin 2016 a été rendu en mars 2017.

 

Ce document nous semble intéressant à plusieurs niveaux :

  • Il concerne un transport de batteries LITHIUM-ION qui ont été la cause d’un sinistre relativement important. Or, au quotidien, le risque potentiel de ce type de produit est très souvent sous-estimé alors qu’il concerne beaucoup d’acteurs.
  • Ces marchandises dangereuses ont été transportées en tant que DECHETS DANGEREUX.
    On voit dans cette enquête l’intérêt pour le chargeur d’avoir scrupuleusement respecté les diverses réglementations en la matière.
  • On peut, par analogie, en tirer les conséquences concernant les transports de ce type de déchets par route.
    D’ailleurs, il y a déjà eu des cas où le véhicule et son chargement ont entièrement brûlés.  De plus la question se pose pour d’autres produits ou déchets- dont l’amiante-, y compris par route,  même si les conséquences seraient bien sûr très différentes (mais pas obligatoirement plus simples à gérer notamment au regard du temps d’immobilisation du navire dans le cas d'un transport maritime).
  • Ce type d’accident sert de base à l’évolution des réglementations. D’ailleurs le BEA MER émet des recommandations en ce sens aux autorités françaises.
  • Il s’agit là d’un retour d’expérience au niveau de la sécurité ; il n’est pas cherché de responsabilité civiles ou pénales, ce qui suivra…

 

Cliquer sur l'icône PDF ci-dessous pour accéder au document:

 

BEA MER - incendie transport dechets dangereux  lithium ion

Bonjour. Afin de faciliter votre navigation sur le site, ADRAC utilise des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.    En savoir plus