Articles site ADRAC

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Le dossier STOCAMINE (68) est très didactique, et ce à plusieurs titres.

Le seul "classe 0" (1) de France était destiné à un stockage  de déchets dangereux. L'exploitation était initialement prévue pour 30 ans et  devait être "réversible".

Il recevait notamment des déchets amiantés. A ce titre 3774 tonnes y ont été enfouies (source: Arrêté préfectoral du 23 mars 2017).

Suite à un incendie dans les galeries le 10 septembre 2002, 1800 tonnes de déchets avaient brulé.

Il devient finalement un centre de stockage définitif au même titre que n'importe quelle classe 1 (Installation de Stockage de Déchets Dangereux; ex- classe 1 ou CET 1) ou Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND ex classe 2 ou CET 2); le gouvernement ayant prit la décision d'y laisser les déchets qui n'en ont pas été extraits (la quasi totalité; soit environ 40000 tonnes sur 42000 c'est-à-dire 95%).

Or,

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Bonjour. Afin de faciliter votre navigation sur le site, ADRAC utilise des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.    En savoir plus