Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
L'arrêté du 14 décembre 2017 édicte pour 2018 les  interdictions complémentaires de circulation des véhicules de transports de marchandises.
Il complète donc les dispositions prévues par  l'arrêté du 2 mars 2015 relatif à l'interdiction de circulation des véhicules de transport de marchandises à certaines périodes.
 
JORF n°0302 du 28 décembre 2017 
texte n° 120 



Arrêté du 14 décembre 2017 relatif aux interdictions complémentaires de circulation des véhicules de transport de marchandises pour 2018 

NOR: TRAT1730311A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/12/14/TRAT1730311A/jo/texte


Publics concernés : entreprises de transport de marchandises. 
Objet : interdictions complémentaires de circulation pendant les périodes hivernale et estivale, des véhicules de transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes de poids total autorisé en charge. 
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication. 
Notice : l'arrêté complète pour l'année 2018 le dispositif général d'interdiction de circulation de ces véhicules les samedis et veilles de jours fériés à partir de 22 heures et jusqu'à 22 heures les dimanches et jours fériés. 
Références : le présent arrêté peut être consulté sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).


Le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, et la ministre auprès du ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports,
Vu le code de la route, notamment ses articles R. 411-18 et R. 411-27 ;
Vu l'arrêté du 2 mars 2015 relatif à l'interdiction de circulation des véhicules de transport de marchandises à certaines périodes, notamment son article 2,
Arrêtent :



Article 1 
Pour l'année 2018, les prescriptions de l'arrêté du 2 mars 2015 susvisé sont complétées par celles du présent arrêté.
 
Article 2 

Pour les véhicules ou ensembles de véhicules de plus de 7,5 tonnes de poids total autorisé en charge affectés aux transports routiers de marchandises, à l'exclusion des véhicules spécialisés et des véhicules et matériels agricoles définis à l'annexe II de l'arrêté du 2 mars 2015 susvisé, la circulation est interdite :


- en période hivernale, de 7 heures à 18 heures, sur les routes du réseau « Auvergne-Rhône-Alpes » définies en annexe les samedis 10 février, 17 février, 24 février, 3 mars et 10 mars 2018. La circulation est autorisée de 18 heures à 22 heures les samedis concernés ;
- en période estivale, de 7 heures à 19 heures, sur l'ensemble du réseau routier les samedis 21 juillet, 28 juillet, 4 août, 11 août et 18 août 2018. La circulation est autorisée de 19 heures à 24 heures les samedis concernés.

 
Article 3 

Des dérogations aux interdictions de circulation prévues à l'article 2 peuvent être accordées conformément aux dispositions des articles 4 et 5 de l'arrêté du 2 mars 2015 susvisé.

Article 4
Le délégué à la sécurité routière au ministère de l'intérieur et le directeur des services de transport au ministère de la transition écologique et solidaire sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
  • Annexe


    ANNEXE
    ROUTES DU RÉSEAU « AUVERGNE-RHÔNE-ALPES » CONCERNÉES PAR L'INTERDICTION DE CIRCULATION EN PÉRIODE HIVERNALE (TOUS LES AXES SONT INTERDITS DANS LES DEUX SENS, SAUF MENTION CONTRAIRE)


    Axe Bourg-en-Bresse - Chamonix :


    - A40 de Pont-d'Ain (bifurcation A40/A42) à Passy-le-Fayet (bifurcation A40/RD1205) ;
    - RD 1084 de Pont-d'Ain (bifurcation RD 1084 / RD 1075) à Bellegarde ;
    - RD 1206 de Bellegarde à Annemasse ;
    - RD 1205 d'Annemasse à Passy-le-Fayet ;
    - RN 205 de Passy-le-Fayet à Chamonix.


    Axes Lyon - Chambéry - Tarentaise - Maurienne :


    - A43 de l'échangeur A46 sud/A43 à l'échangeur A43/A432, sens allant de Lyon vers Chambéry ;
    - A43 de l'échangeur A43/A432 au tunnel de Fréjus ;
    - A430 de Pont-Royal (bifurcation A43/A430) à Gilly-sur-Isère (jonction A430/RN 90) ;
    - RD 1090 de Pont-Royal à Gilly-sur-Isère (jonction A430/RN 90) ;
    - RN 90 de Gilly-sur-Isère (jonction A430/RN90) à Bourg-Saint-Maurice ;
    - RD 1090 de Bourg-Saint-Maurice à Séez ;
    - RD 306 (Rhône) et RD 1006 (Isère et Savoie) de Saint-Bonnet-de-Mure au Freney ;
    - RN 201 dans la traversée de Chambéry (voie rapide urbaine).


    Axe Lyon - Grenoble - Briançon :


    - A48 de Coiranne (bifurcation A48/A43) à Saint-Egrève (bifurcation A48/A480) ;
    - A480 de Saint-Egrève (bifurcation A48/A480) au Pont-de-Claix (bifurcation A480/RN85) ;
    - RN 85 de Pont-de-Claix (bifurcation A480/RN85) à Vizille (bifurcation RN 85/RD 1091) ;
    - RD 1091 de Vizille (bifurcation RN85/RD 1091) à Briançon.


    Axes Bellegarde et Saint-Julien-en-Genevois - Annecy - Albertville :


    - A41 nord de Saint-Julien en Genevois (jonction A40/A41 nord) à Cruseilles (jonction A410/A41 nord) ;
    - RD 1201 de Saint-Julien-en-Genevois à Annecy ;
    - RD 1508 de Bellegard à Annecy ;
    - RD 3508 (contournement d'Annecy) ;
    - RD 1508 d'Annecy à Ugine ;
    - RD 1212 d'Ugine à Albertville.


    Axe Annemasse - Sallanches - Albertville :


    - RD 1205 d'Annemasse à Sallanches ;
    - RD 1212 de Sallanches à Albertville.


    Axes Chambéry - Annecy - Scientrier :


    - A 410 de Scientrier (jonction A410/A40) à Cruseilles (jonction A410/A41 nord) ;
    - A41 nord de Cruseilles (jonction A410/A41 nord) à la jonction avec l'A43 à Chambéry ;
    - RD 1201 entre Chambéry et Annecy ;
    - RD 1203 entre Annecy et Bonneville.


    Axe Grenoble - Chambéry :


    - A41 sud entre Grenoble et l'A43 (échangeur de Francin) à Montmélian, dans le sens sud-nord ;
    - RD 1090 entre Montmélian (73) et Pontcharra (38).


Fait le 14 décembre 2017.


La ministre auprès du ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports,

Pour la ministre et par délégation :

Le directeur des services de transport,

A. Vuillemin


Le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur,

Pour le ministre d'Etat et par délégation :

Par empêchement du magistrat, délégué interministériel à la sécurité routière :

Le délégué à la sécurité routière,

E. Barbe

Bonjour. Afin de faciliter votre navigation sur le site, ADRAC utilise des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.    En savoir plus